Le bon fonctionnement de l'organisme résulte de la participation efficiente de chacun des organes qui le composent. La rate est un organe très utile à l’organisme dont le rôle n’est malheureusement pas connu de plusieurs. Cet article se propose donc de lever le voile sur les fonctions de cet organe.

Qu'est-ce-que la rate ?

La rate est un organe lymphoïde qui abrite de nombreuses cellules impliquées dans le maintien de l’intégrité de l'organisme, et qui intervient dans le processus de renouvellement des globules rouges. Mesurant environ 12cm de long, 8cm de large et 4 cm de haut , elle pèse environ 150 grammes. Globalement prismatique, elle entretient des rapports anatomiques  avec l'estomac, le diaphragme, le rein gauche, le colon et les côtes dites flottantes.

Où se situe t-elle ?

La rate est située au niveau de l’hypocondre gauche de l'homme, la région située en haut et à gauche  de l'abdomen. Elle est comprise entre les dernières côtes, la grande courbure de l’estomac, le rein gauche , l'angle colique gauche et le diaphragme. Elle n'est normalement pas perçue lors de la palpation de l'abdomen.

De quoi est-elle composée ?

La rate est constituée de deux parties essentielles : une capsule qui entoure un parenchyme formé de deux types de tissus appelés les pulpes. Les pulpes de la rate sont blanches et rouges. La pulpe blanche de la rate contient des follicules dits lymphoïdes et la pulpe rouge de nombreuses issues où l'on voit de nombreux globules rouges.

Quels sont les rôles de la rate ?

La rate joue plusieurs rôles. D’abord , en tant qu’organe lymphoïde, il joue un rôle essentiel dans l’immunité de l'organisme. Spécifiquement, il est le siège des réactions de défense de l’organisme contre des bactéries dites encapsulées telles que les pneumocoques, l'Haemophilus influenzae et les méningocoques. Aussi , il intervient dans le processus d'hématopoïèse, en produisant les cellules sanguines chez le fœtus, et en éliminant les hématies vieillissantes chez l'adulte. Enfin , la rate fait office de “magasin” des globules rouges et des plaquettes sanguines entre autres, qui seront libérées ultérieurement par lors de la contraction de cette dernière, en cas de besoin.