Tout le monde connaît les monnaies à fort taux d'échange qui sont les plus stables et les plus puissantes. Il s'agit entre autres du dollar américain, de l'Euro, du franc suisse ou encore du livre sterling. Et ce sont les pays généralement stables qui utilisent ces monnaies. Cependant, qui s'intéresse aux monnaies moins valorisées ? En effet, de la même manière que certaines sont plus fortes et puissantes, il y en a qui sont très faibles et n'ont presque pas de valeur. Voici donc quelques-unes.

Le Rial iranien

Ayant comme code de devise IRR, le Rial iranien est la monnaie la moins chère aujourd'hui. En effet, 1 euro correspond à 47 328 IRR et 1 dollar est équivaut à 42 088 IRR. Mais quand on considère le taux du marché noir, 1 euro correspond à 248 000 IRR. La dévaluation de cette monnaie a commencé suite à la révolution islamique en 1979. Durant cette période, de nombreuses entreprises ont décidé de quitter le pays compte tenu de l'instabilité politique. Ensuite, le pays a subi des sanctions économiques, sans oublier la guerre Iran-Irak qui a eu également de lourdes conséquences sur l'économie du pays.

Le Bolivar fort vénézuélien

Ayant pour code VES, le Bolivar est la devise utilisée au Venezuela et vient en deuxième position comme monnaie à faible taux d'échange. 1 euro est échangé contre 232 906 VES et 1 dollar contre 206 522. La monnaie a connu une hyperinflation due à la pandémie du coronavirus. Sa valeur a considérablement baissé au cours de l'année 2020 et a atteint un taux historiquement bas.

Le Dong vietnamien

Le Dong vietnamien présente un taux d'échange assez faible, il vient en troisième position dans le classement des monnaies les moins chères.  En effet, 1 euro vaut 25 616 VND et 1 dollar vaut 23 336 VND. Le pays a toujours du mal à atteindre une économie de marché, ce qui fait que sa monnaie reste encore dévaluée jusqu'à nos jours.